Photo Devenir entrepreneur : est-ce à la portée de tous ?

Devenir entrepreneur : est-ce à la portée de tous ?


Devenir entrepreneur : est-ce à la portée de tous ?

L'idée de travailler pour son propre compte et de gagner beaucoup plus d'argent qu'en étant un simple salarié continue d'enthousiasmer les jeunes diplômés. Mais pourront-ils tous devenir entrepreneur ? N'y a-t-il pas un profil type pour ce métier qui a le vent en poupe ? Retrouvez les réponses à ces questions dans ce qui va suivre.

Qu'est-ce que l'entrepreneuriat ?

Selon la plus simple des définitions, l'entrepreneuriat est l'action de mener une activité dont on est l'initiateur. Les dictionnaires associent le mot au verbe entreprendre qui est lui-même associé aux verbes tenter, commencer et s'engager.

Les professionnels de l'entrepreneuriat parlent de cette activité en disant qu'il s'agit avant tout de la faculté de répondre positivement à une demande spécifique des consommateurs en créant de la valeur ajoutée à partir de ressources restreintes. Ce qui suppose alors que tout le monde n'est pas en mesure de se lancer dans l'entrepreneuriat.

En effet, si l'on s'en tient à ce deuxième aspect de l'entrepreneuriat, celui-ci exige des qualités et des compétences exceptionnelles dont la plus évidente est la créativité. Puis, il y a la confiance en soi. En effet, si l'initiateur du projet manque de confiance en lui-même, il lui sera difficile de concrétiser son rêve.

Quel type de personne peut devenir entrepreneur ?

Même si la créativité et la confiance en soi sont la base de l'entrepreneuriat, ces qualités ne suffisent pas pour faire d'une personne un entrepreneur. Il faut que la personne concernée ait de l'humilité et l'envie infaillible de réussir. Personne ne nait entrepreneur. Les fonctionnements de ce métier s'apprennent.

Les études pour devenir un bon entrepreneur sont assez longues, d'où la nécessité d'avoir la volonté ferme de réussir avant de s'engager dans cette voie. Sachez, par exemple, qu'il faut au moins une formation de bac + 5 pour pouvoir effectuer l'analyse de marché, la budgétisation, l'étude de la faisabilité du projet, la mise en place du suivi et de l'évaluation du projet, etc.

Il ne faut pas non plus ignorer les prédispositions de certaines personnes à devenir entrepreneur comme les enfants qui ont été baignés dès leurs jeunes âges dans les activités entrepreneuriales de leurs parents. Il existe aussi des personnes dont l'envie d'entreprendre survient à l'approche de la retraite. S'ils ont un projet intéressant, ils peuvent se faire aider par des professionnels de l'entrepreneuriat pour les accompagner dans la réalisation de celui-ci.

Quelles sont les différentes formes d'entrepreneuriat ?

Toute personne désireuse de devenir entrepreneur peut le devenir à condition qu'elle ait certaines qualités mentionnées précédemment et qu'elle connaisse le fonctionnement du métier. Dans ce cas, elle aura le choix entre la création d'une entreprise à partir de ses idées et de ses propres ressources. Il s'agit de l'entrepreneuriat ex nihilo.

Il est également possible de reprendre une activité déjà existante. Cette deuxième forme d'entrepreneuriat attire de plus en plus de personnes puisqu'elles n'ont qu'à continuer un projet qui bat déjà son plein ou à travailler sur les points faibles d'une activité en cours pour la remettre sur le bon pied.

Il existe encore d'autres formes d'entrepreneuriat comme l'intrapreneuriat, autoentrepreneuriat, l'entrepreneuriat social et l'entrepreneuriat public. Nous rappelons toujours que l'aventure de l'entrepreneuriat est intéressante pour toute personne motivée par l'envie de réussir. Se lancer seul et sans connaissances du métier est la véritable erreur à éviter.